6 déc. 2018

Turkménistan

Voici quelques photos du Turkmènistan et du début de l'Iran :

TURKMÈNISTAN : l'entrée n'a pas était trop galère (fouille des bagages complètement)
Après quelques kilomètres je rencontre Chen, un taïwanais en vadrouille à vélo en route pour l'Europe.
On traversera la pays entièrement en 4 jours ensemble malheureusement refoulée à la frontière " vous repassez demain les mecs".
Je réussi a crèvé 3 fois en 2 jours. (La chaleur à fait fondre mon fond de jante!
Les habitants du turkmènistan sont sympathiques et choqués de voir des touristes traînant dans le bazar (les touriste en moto ou en voiture trace à fond sans même regardé)

Les check point peuvent durer longtemps.
Dans la capital les voiture noir sont interdites,
Les femme ne peuvent plus conduire, le président élu à 98% essai d'arrêt de fumer du coup il a explosé le prix le paquet.

On a croisé un allemand à moto qui dépasse pas les 80km/h mais bizarrement à était contrôlée à 125km/h au radar de flic. 50$ de backshich plus tard il à pu répartir.

J'ai changer de l'argent au marché noir pour 3 fois somme à la banque. (1$=5 manat en banque / 1$=17manat au bazar)
On a dormi et cuisiner dans le jardin d'un turkmène qui avait une énorme fuite de gaz dans le sol, mais il n'en avait rien à foutre car il ne paye pas le gaz. ( c'est la première ressource avec le coton)

IRAN : après avoir été presque chassé du turkmène Chen et moi-même avons pris le thé avec les douaniers iranien pendant bien une demi-heure. Ici, c'est relax nous ont-ils dit.
Le premier jour à 15h on s'arrête dans un café de village, 10min après on était invité chez l'ancien maire du village! Finalement en repartira le lendemain matin.
Des mecs à moto s'arrêtent sur la route pour qu'on mange une pastèque sur le bas-côté.

Toute la journée c'est des klaxons et des "Welcome To Iran!!!"

J'ai trouvé un réparateur de lunette à Mashhad après les avoir aplati en dormant dessus, le mec soude du plastique, un véritable magicien comme on n'en fait plus en France.

L'inflation ici c'est une catastrophe (à cause du trump) tu échanges un billet tu te retrouves avec un demi-sac plastique de billets de banque.

Voilà voilà.